L'animalerie en ligne spécialiste des accessoires et de l'alimentation pour vos animaux !
Menu

POUR QUI, POUR QUOI SE PREPARER ?

Publié le : 08/07/2019 11:31:06
Catégories : Conseil canin , Préparation physique

POUR QUI, POUR QUOI SE PREPARER ?

Alors nous, agilitistes, serions-nous également concernés par cette nécessité ?

Toute activité sportive sollicite les muscles.

Pour être au meilleur de leur forme, ces muscles doivent être échauffés, stimulés puis étirés.

En d’autres termes, tout sport nécessite un entrainement.

Jusqu’ici, je ne vous apprends rien.

 

>> Faisons maintenant le parallèle avec l’agility :

D’après le Larousse, la définition d’un sport est l’ensemble des exercices physiques se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs donnant généralement lieu à des compétitions en observant certaines règles précises.

En dehors de tout débat politique, force est de constater que l’agility n’est autre qu’un sport.

Comme les stars de foot, vous êtes donc concernés par la nécessité de vous entrainer !

Et comme l’agility se pratique par équipe de 2. Ce sont le chien et le conducteur qui devront s’entrainer. 

Avant d’entrer plus loin dans le sujet, je vous invite tous à rencontrer votre médecin pour évaluer votre état de santé, vos aptitudes à la pratique du sport et des contre-indications éventuelles à la pratique de l’agility ou tout autre sport canin.

Les particularités sportives de l’agility

L’agility est un sport explosif. La durée d’évolution sur un parcours classique oscille entre 30 secondes et une minute.

D’un point de vue physiologique (fonctionnement de votre organisme), elle fait référence à une filière énergétique appelée : anaérobie lactique. Qu’est-ce que cela signifie ? Il s’agit d’un effort réalisé en dette ou en manque d’oxygène. En conséquence, votre organisme produit de l’acide lactique dans les muscles. Non seulement douloureuse, cette étape physiologique franchie impose à votre corps une baisse de régime.

Un entrainement approprié, vous permettra de repousser le moment où votre corps devra ralentir. Votre vitesse d’évolution sera optimale… et celle de votre chien aussi !

  

Comment s’entrainer quand on a peu de temps à y consacrer ?

Nous l’avons dit plus haut, l’agility est un sport explosif.

Vous devez optimiser vos performances sur les 30 ou 40 secondes que représentent la durée d’une épreuve.  Par conséquent, l’entrainement nécessaire à une pratique efficace de l’agility n’est pas aussi exigeant que si vous souhaitiez prendre le départ d’un marathon !

Mais en deux mots, sachez que l’investissement nécessaire est minime et réalisable pour la majorité d’entre vous. Pour vous rassurer et vous donner une idée de ce qui vous attend, voici un déroulement type de séance d’entrainement que vous pourrez suivre en toutes circonstances :

 

Un entrainement type

Commencez par un échauffement de 10 minutes sous la forme d’un jogging à allure modérée.

Puis faites une série de quatre fois 30 secondes à allure plutôt rapide enchainée par 1 minute de course lente. Cet exercice travaillera votre puissance musculaire et améliorera votre relance après un pivot ou arrêt sur la table.

Récupérez de 3 à 5 minutes selon votre état de fatigue.

Puis repartez pour une deuxième série de quatre fois 30 secondes à allure plutôt rapide enchainée par 1 minute de course lente.

L’autre intérêt de cet exercice est de vous apprendre à distinguer votre vitesse de récupération (approximativement 30% de votre vitesse maximale), votre vitesse de croisière (environ 50%) et votre vitesse de sprint (100%). Quand on parle dans cet exercice de jogging à allure modérée, on est sur votre rythme de croisière ou un peu moins, quand on parle d’allure rapide, on est aux alentours de 80% de votre vitesse maximale.

Procédez ensuite à un retour au calme de 5 minutes à votre vitesse de récupération. C’est une étape très importante pour évacuer l’acide lactique produit durant l’exercice et atténuer les courbatures des jours suivants.

Terminez la séance par une séance d’étirements. Identiques à ceux de l’échauffement, les étirements de fin de séance doivent être tenus plus longtemps, 30 secondes au lieu de 5 (voir les exercices ci-dessous).

 

Incontournable, l’échauffement avant une épreuve, le jour d’un concours

Interdiction de s’entrainer pendant plusieurs semaines à cause d’une entorse, d’une élongation, d’une rupture des ligaments, etc. faite sur un concours. Combien de personnes dans ce cas connaissez-vous ?

Nous l’avons prouvé plus haut, l’agility est un sport. Et tout sportif s’échauffe avant de s’entrainer. Qui plus est en concours où l’intensité de l’effort est supérieure.

Idéalement, cette étape intervient dans les 20 minutes qui précèdent votre course. Organisez-vous par rapport à la reconnaissance de l’épreuve et n’hésitez pas à emmener votre compagnon car il mérite la même attention.

 

L’échauffement général type d’un jour de concours (Encart spécial)

- Effectuez une activation cardio circulatoire en effectuant 5 minutes de course à pied à votre vitesse de croisière. Puis  marchez 3 minutes.

- Etirez les muscles arrière du mollet en vous adossant à un mur (voir schéma ci-joint), et en prenant soin de laisser le talon au sol.

- Puis attrapez votre cheville d’une main en vous adossant à un mur de l’autre (voir schéma ci-joint). Déplacez le genou vers l’arrière. C’est maintenant le quadriceps que vous stimulez.

- A présent, serrez les pieds, gardez les genoux aussi droits que possible et baissez le torse progressivement. Vous travaillez alors les ischios, muscles en arrière de la cuisse (voir schéma ci-joint).

- Enfin, écartez les jambes et fléchissez un genou en conservant l’autre bien droit. Ce sont les adducteurs, muscles entre les cuisses de la jambe restée tendue qui travaillent (voir schéma ci-joint).

Conservez chacune de ces positions entre 5 et 10 secondes en forçant très légèrement et très progressivement, sans oublier d’échauffer les deux côtés de votre corps.

En moins de 10 minutes vous avez toutes les chances de votre côté pour être prêt sur la ligne de départ.

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire