L'animalerie en ligne spécialiste des accessoires et de l'alimentation pour vos animaux !
Menu

LES COULISSES DES TRICKS

Publié le : 14/05/2019 15:42:22
Catégories : Bien comprendre son chien de sport , Conseil canin , S'entraîner à la maison

Les tricks, c’est bien plus facile qu’on ne l’imagine



La plupart des tricks que j’enseigne sont faciles, ils ne sont que des variantes et des déclinaisons autour d’exercices de pattes, de nez et de toucher.

Le principe est toujours le même, j’utilise le jeu du « chaud/froid » des enfants de la cour de récréation. Je pars de zéro, puis je clique pour toute action - proposée par mon chien – qui se rapproche de la version finale souhaitée.

Si nécessaire, je donne un indice à mon chien, par exemple « patte » ou « touche » mais généralement ils savent très bien que si je leur présente un objet c’est pour le tenir ou le bouger vers un autre objet qui, lui, est fixe. C’est pourquoi mettre du linge dans la machine à laver a été résolu en quelques clics !

Tous mes tricks ne sont que des déclinaisons du trick de base. Chaque nouvelle déclinaison du trick de base s’acquiert plus rapidement que le précédent !

C’est la même chose pour toutes les autres familles de tricks. Une fois que le chien a compris le concept du « toucher quelque chose avec la patte », c’est très facile d’obtenir des déclinaisons comme fermer une porte, faire du skateboard, faire du tambour, marcher sur les pieds, croiser les pattes puisqu’il s’agit toujours d’une action des pattes avant.

Ou si l’on prend le concept du « toucher avec le nez », c’est facile d’obtenir du chien qu’il s’attrape la queue ou la patte, qu’il joue au foot, ouvre une porte, etc...
 

Les tricks de base


Plus le chien connait de tricks, plus le suivant est facile à apprendre car le chien connait plusieurs concepts de base qui l’aident à résoudre la nouvelle énigme qui lui est proposée.

Les concepts de base qui reviennent fréquemment sont « toucher avec la patte », « tenir », « attendre » qui signifie reste dans cette spécifique position. Ces attitudes vous permettent de diminuer les durées d’apprentissage de nouveaux tricks ou de prolonger une attitude requise.

Seuls les concepts de base ont un nom, les déclinaisons ne sont pas nommées mais obtenues à l’aide du jeu du chaud/froid. Sans quoi j’aurais trop de mots et ne pourrais plus me souvenir de tous ! Ce n’est pas un souci car la présence d’un objet est en soi un indice pour eux.

Et si je souhaite faire plusieurs tricks avec le même objet au cours de la même session, je vais cliquer 2 fois lorsque mon chien me propose la direction/l’attitude souhaitée. Cet indice est suffisant pour qu’il fasse la différence.

Donc non, je n’ai pas un mot pour chaque trick ! En plus des concepts de base que je nomme – comme expliqué ci-dessus- je vais également nommer les tricks que j’utilise au quotidien comme ceux d’échauffement (tourner à droite/tourner à gauche, sauter dans l’air, reculer, etc.) ou les tricks de conditionnement physique (lever les pattes droites/gauche ensembles, assis/debout/assis, etc.) ou mes tricks favoris comme la marche au pied par exemple.



Quand cliquer ?


À la question “Est-ce que je clique pour chaque chaussette mise dans la machine à laver ?» je réponds, non. Quand le fait de mettre une chaussette dans la machine à laver le linge est acquis, je vais ajouter d’autres chaussettes et ne récompenserai qu’à la fin. Il n’y a plus besoin de cliquer l’action de mettre LA chaussette puisque le chien sait déjà ce qu’il doit faire mais bien de cliquer une fois le tas de chaussettes mis dans la machine. Et je ne clique jamais sans récompenser après.

Voilà, j’espère que ça vous aura donné envie de faire des tricks. Amusez-vous bien !



Par : SILVIA TRKMAN
Double Championne du Monde
Triple Championne d’Europe avec 3 chiens différents
16 fois Championne de Slovénie avec 5 chiens de 3 races différentes

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire