L'animalerie en ligne spécialiste des accessoires et de l'alimentation pour vos animaux !
Menu

AGILITY : LA RECONNAISSANCE

Publié le : 08/07/2019 11:53:56
Catégories : Conseil canin , Préparation physique

AGILITY : LA RECONNAISSANCE

Les points communs d’un parcours réussi

On constate que toutes les équipes qui terminent leur parcours sans faute ont fait preuve des qualités suivantes :

-          avoir un entrainement technique bien compris/assimilé par le chien : c’est-à-dire avoir utilisé une méthodologie dans les différents apprentissages du chien afin que celui-ci exécute avec précision le travail demandé,

-          avoir des ordres clairs et utilisés avec rigueur : un ordre correspond à un comportement demandé (le chien n’a pas de dictionnaire pour différencier le sens propre du sens figuré),

-          connaitre les points forts et points faibles de son chien : sa souplesse, sa motivation, son respect et sa vitesse d’exécution pour franchir chaque obstacle,

-          se positionner adéquatement par rapport à son chien pour optimiser la fluidité de son tracé,

Mais surtout c’est savoir gérer son parcours de A à Z.

 

Qu’entendons-nous par savoir gérer un parcours ?

Il s’agit de réussir à gérer sa concentration, son énergie, son souffle, sa lucidité du premier au dernier obstacle. N’oublions pas que les parcours, même s’ils ne durent pas une heure, peuvent être intenses physiquement sur 30 secondes sans parler du stress, autre facteur qui interagit sur notre concentration, et notre énergie.

Mais alors comment s’y prendre ? Chronologiquement, pour une reconnaissance complète, je vous invite à faire un zoom progressif sur l’épreuve qui vous attend.

 

« Espionnez » le juge !

Lorsque le parcours est en cours de pose, n’hésitez pas à faire le tour du terrain afin de le scruter sous tous les angles. La manière dont le juge le pose vous apporte des informations précieuses sur son tracé. Au moment où il le mesure, vous découvrirez la trajectoire qu’il a envisagée pour rendre son tracé fluide. C’est aussi l’étape qui vous permet de saisir quelle est l’HISTOIRE que le juge a voulu raconter sur son papier lorsqu’il était en train de la dessiner. Savoir cela vous apportera l’ENERGIE nécessaire si le parcours montre une certaine vitesse d’exécution, ou, la CONCENTRATION nécessaire si celui-ci demande de la maîtrise tout au long du parcours, ou, l’ENVIE de se surpasser si le parcours propose un challenge technique. En conclusion vous aurez en bouche ce petit goût piquant pour aborder la reconnaissance.

 

L’importance des points stratégiques

Une fois l’analyse macro du parcours faite, zoomons un peu afin de le scinder en 3 ou 4 combinaisons. Ces combinaisons sont les grands chapitres de votre course. Comment reconnaitre la fin d’une combinaison et le début de la suivante ? Par les zones de confort. Ce sont des oasis de récupération, des moments de détente autrement dit des points stratégiques. Savoir profiter de ces zones de confort est capital pour souffler et ré oxygéner votre cerveau avant l’attaque de la prochaine combinaison. Ainsi vous avez les moyens de garder toute votre LUCIDITE et votre SERENITE nécessaires à une bonne anticipation du parcours et à un placement optimal de votre part jusqu’à la fin du parcours.

En ce qui me concerne ces points clés me permettent de souffler et de faire redescendre la pression et le stress pour regagner en énergie et en concentration. Ces zones de confort se retrouvent autour des obstacles suivants : les 3 obstacles à zones, la table et le slalom.

Mais ce n’est pas une règle gravée dans le marbre. A chacun ses points stratégiques de récupération. A vous de les découvrir en analysant votre style, les méthodes que vous avez choisies et le tempérament de votre compagnon!

 

Choix cornélien : Son placement au sein d’une combinaison

La reconnaissance n’est pas simplement savoir où l’on se positionne pour aller du numéro 10 au numéro 11. Il faut intégrer plusieurs paramètres tels que : votre façon de travailler, les points forts et faibles de votre chien afin de trouver la solution la plus EFFICACE pour passer chaque combinaison. Repérez les différentes conduites possibles. Il existe aujourd’hui de nombreuses techniques de conduites différentes. Puis déterminez LA solution pour votre binôme. Celle que vous avez l’habitude d’utiliser en entraînement, celle où votre chien excelle, celle que vous maitrisez le mieux. Alors attention aux excès de style, sur des conduites « à la mode » qui pourraient plus rimer avec « éliminé » qu’avec « gagner ». Au regard de ses options, prenez votre décision.

 

En cas de doute entre 2 options

En cas d’hésitation entre deux conduites possibles, choisissez celle qui mettra en exergue le point fort de votre chien, ou celle que vous maîtrisez le mieux. Le passage sera fluide et par conséquent plus efficace. Sans compter que vous gagnerez en sérénité mentale pour la suite du parcours.

En ne respectant pas ce principe, vous vous forcez à utiliser une conduite dont vous et votre compagnon êtes moins familier. Vous allez dépenser une énergie physique et mentale considérable à la préparation de cette conduite et votre concentration sera focalisée dessus lors de votre passage. Le risque pris est considérable et les fautes aussi !

En bref, si vous souhaitez tenter de nouvelles conduites ou améliorer des attitudes chez votre chien, faites-le de préférence en entrainement ! Notez sur un papier la configuration qui vous intéresse et tenter des expériences à votre club !

 

Mauvais choix de conduite, le stress…

Que faire si la conduite que l’on avait choisie se révèle désastreuse par les premiers concurrents ayant pris cette même option de placement ?

Soit vous êtes vraiment sûr de vous et de votre façon de travailler, auquel cas, ne changez rien. Si ce n’est pas le cas, choisissez la deuxième option avec laquelle vous hésitiez ou alors analysez rapidement la conduite la plus fluide pour le chien ou celle qui parait la plus sûre, et optez pour cette option-là. Concentrez-vous bien sur cet enchaînement afin d’en maîtriser la gestuelle et la commande vocale.

 

Automatisez vos ordres et gestes

Les 5 minutes de reconnaissance sont écoulées. Mais pas votre reconnaissance. Vous êtes sorti(e) du terrain, le tracé du chien est identifié, vos choix de conduites sont décidés. Il vous reste à répéter chaque mouvement autant de fois que nécessaire. L’objectif étant que tous les ordres, tous les gestes, l’ensemble de votre tracé (passer près de tel obstacle ou devant tel autre…) et toutes les figures de style (pivot, jeannette, croisé arrière, keschke…) que vous devrez effectuer soient automatiques. Sur le parcours, vous n’aurez pas le temps de réfléchir et de vous poser des questions. Fermez les yeux, visualisez votre parcours et répétez les mouvements, les ordres et les moments de récupération afin de tout MAITRISER sur le bout des doigts.

Gestion physique et mentale avant l’entrée sur le terrain

Vous avez maintenant en tête la conduite choisie pour chaque combinaison. Avant de rentrer sur le terrain, révisez le parcours en intégrant les points stratégiques préalablement détectés.

Et n’oubliez pas : le parcours ne s’arrête pas à la haie d’arrivée mais dans le sas de sortie ! Alors conservez la même énergie jusqu’au bout. Une faute de barre, un refus ou un éliminé sur la dernière haie est si vite arrivé…

 

Premier à ouvrir le bal

Suivant votre ordre de passage, prenez le temps de regarder quelques chiens évoluer. C’est le moment de détecter des pièges qui auraient pu vous échapper. Si c’est le cas, relisez le paragraphe «  Mauvais choix de conduite, le stress ».

Si vous êtes dans les premiers à passer, vous n’aurez pas la possibilité de regarder d’autres chiens pour vérifier votre reconnaissance. Dans ce cas, prenez un temps supplémentaire pour la mémorisation de votre parcours. Vos ordres et gestes doivent être parfaitement automatisés. Puis faites confiance en votre binôme maître/chien.

 

C’est à votre tour ? Alors allez-y avec assurance mais sans excès ! Conduisez en concours comme vous savez le faire en entraînement et gardez en tête ces 4 mots : Maîtrise, Lucidité, Sérénité et Plaisir.

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire